Le blog retraite qu'il vous faut pour tout comprendre sur vos droits et votre pension retraite : c'est avec Perspectives Retraite !

Partager
cet article

Article

À quel âge faut-il s’intéresser à sa retraite ?

Auteur : Leïla Bikiny
RESPONSABLE RETRAITE - CO-GÉRANTE
Temps de lecture : 8 min
Avant, après ou à 50 ans... A quel âge doit-on s'intéresser à sa retraite ?

Il n’y a pas d’âge idéal pour commencer à s’intéresser à sa retraite. Mais en règle générale, vous avez déjà effectué la moitié des années d’assurance nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein, vos enfants sont en études supérieurs ou ont déjà quitté le nid douillet parental… Alors qu’en sera-t-il de votre troisième vie et de vos droits de futur retraité ?

Table des matières

S’intéresser à sa retraite à 50 ans, avant ou après

Selon l’âge que vous avez à l’heure où vous nous lisez, les démarches et les possibilités d’optimisation de vos droits à la retraite ne sont pas les mêmes. Voyons ensemble selon si vous 50 ans, moins ou plus.

Se poser des questions sur sa retraite à 50 ans

Si ce n’est déjà fait, vous pouvez mettre en place des Plans d’Epargne Retraite (PER) pour optimiser vos revenus une fois à la retraite.

Vous avez des biens immobiliers ou une rentrée d’argent, vous pouvez mettre en place de la Location Meublée Non Professionnelle, pour optimiser vos revenus une fois à la retraite.

Vous pouvez également anticiper votre départ et demander à connaître le montant de votre future retraite (approximatif, puisqu’on n’est jamais à l’abri d’un accident de la vie ou d’un changement de situation professionnelle).

Se questionner sur sa retraite avant 50 ans

Les principaux concernés sont celles et ceux qui ont fait des études supérieures longues et qui savent pertinemment qu’ils n’auront pas tous leurs trimestres en fin de carrière pour obtenir un taux plein.

Pour les jeunes diplômés, si vous avez eu votre diplôme il y a moins de 10 ans, le rachat de trimestres est fait pour vous ! En effet vous disposez d’un abattement non négligeable et vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres.

Et après 50 ans, alors ?

Après 50 ans et bien évidemment, il est très important de faire un point sur sa carrière professionnelle et de vérifier que rien ne manque sur votre relevé de carrière.

La mise en place d’un Plan d’Epargne Retraite est peut-être moins pertinente, la mise en place de la Location Meublée Non Professionnelle par contre est accessible à tout âge.

Prenez connaissance de l’âge idéal de votre départ à la retraite à taux plein grâce à un bilan retraite. Vous serez serein et rassuré face à cette nouvelle vie.

Quelles sont les démarches à réaliser pour sa retraite ?

Suivant le rapport de la Cour des comptes de 2021, une pension de retraite sur 7 est erronée avec une incidence financière. Sachant que notre période de retraite varie entre 20 et 25 ans, l’incidence financière peut être importante sur toute la durée. Que faire pour s’assurer d’obtenir la bonne pension ?

1/ Créer son espace personnel

Vous devez créer votre espace personnel sur les sites de lassuranceretraite.fr ou info-retraite.fr

Le moyen le plus efficace est d’utiliser votre identifiant France Connect (créé à partir de votre compte ameli.fr ou impots.gouv).

2/ les documents à récupérer pour sa retraite

Vous pouvez faire le point sur votre carrière à partir du moment où vous avez commencé à travailler. Sachez néanmoins que vous recevrez un relevé de carrière par voie postale à partir de 55 ans.

Vous pouvez maintenant « demander mon relevé de carrière tous régimes (RIS) ». Vous obtiendrez votre carrière professionnelle en tant que salarié(e) et indépendant(e).

3/ Faire vérifier votre relevé de carrière

Vous avez déjà certainement entendu dire par vos proches que demander à liquider sa retraite était un véritable parcours du combattant. C’est pour cela que nous vous conseillons d’anticiper cette étape importante de votre vie, en vérifiant ou mieux en faisant vérifier par un expert-retraite votre carrière professionnelle. En effet, tous les jours nous pouvons le vérifier, il y a des erreurs dans les relevés de carrière.

Nous vous conseillons d’être attentif aux trimestres acquis au titre de :

  • vos enfants,
  • votre service militaire,
  • toute situation de maladie, de chômage, de maternité ou d’invalidité,
  • le montant des revenus pris en compte (sachant que ces revenus sont limités à 1 PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale), soit 41 136€ en 2022

Si vous constatez un écart entre votre relevé de carrière et votre expérience professionnelle, vous pouvez demander une correction auprès de votre caisse de retraite.

Attention toutefois, ces corrections devront être effectuées par voie postale avant 55 ans. À partir de 55 ans, vous pourrez signaler directement ces anomalies dans votre espace personnel, vous devrez bien évidemment fournir tout justificatif prouvant votre activité.

NB : si vous avez été dans la situation d’une liquidation judiciaire, les trimestres et les revenus ne seront pas indiqués sur votre relevé de carrière. En effet, les mandataires judiciaires ne transmettent jamais les informations aux caisses de retraite (de base et complémentaire), donc il vous faudra obligatoirement transmettre ces informations à vos caisses de retraite.

4/ Et pour les caisses de retraite complémentaire ?

Sur le même principe et toujours avec votre identifiant France Connect, vous pouvez récupérer vos relevés de points (Agirc-Arrco, Ircantec, etc.).

Vérifier bien les périodes prises en compte, pour vérifier le nombre de points acquis. Le calcul est un peu plus complexe car vous pouvez avoir les mêmes revenus professionnels d’une année sur l’autre, mais ne pas avoir le même nombre de points.

Trois éléments entrent dans le calcul des points de retraite : l’assiette des cotisations, le taux de calcul des points et le prix d’achat du point (également appelé salaire de référence qui change tous les ans).

Le nombre annuel de points est calculé ainsi : Nombre de points = Assiette des cotisations x Taux de calcul des points / Prix d’achat d’un point

Que faire après vérification soi-même ou par un expert ?

Vous avez fait une partie du travail en faisant porter toutes les corrections auprès des différentes caisses de retraite.

Maintenant, vous souhaitez savoir quel sera le montant de votre pension de retraite.

À partir de 55 ans, vous pouvez également télécharger cette estimation sur votre espace personnel. Vous recevrez en effet tous les 5 ans une Estimation Indicative Globale (EIG) jusqu’à votre date de départ.

Il existe également de nombreux simulateurs de calcul de retraite sur internet. Attention, ces simulateurs se basent uniquement sur votre situation actuelle. L’âge auquel vous avez commencé à travailler, le nombre d’enfants… Mais par exemple, ils ne tiennent pas compte de vos revenus antérieurs, des trimestres manquants, des revenus inexacts. Le risque : une surestimation de votre pension de retraite ou alors une erreur dans votre âge de départ à la retraite.

Nous vous déconseillons ces simulateurs ou calculateurs, mieux vaut s’orienter vers votre Estimation Indicative Globale et avoir ensuite une bonne surprise.

La préparation de votre départ à la retraite

À ce jour, l’âge légal de départ en retraite est fixé à 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955. Vous obtiendrez une retraite à taux plein, si vous justifiez du nombre de trimestres cotisés selon votre génération.

Prévoyez de demander la liquidation de votre retraite 6 mois avant la date effective, ceci afin d’éviter une carence de revenus.

Vous pouvez effectuer votre demande de retraite depuis votre espace personnel sur le site info-retraite.fr. À partir de cette seule demande, vous demanderez vos retraites pour l’ensemble des caisses retraite pour lesquelles vous avez cotisé.

3 étapes à suivre pour demander sa retraite sur info-retraite.fr

  1. Créez votre compte personnel sur info-retraite.fr à l’aide de vos identifiants “France Connect”.
  2. Remplissez le formulaire personnalisé et prérempli en 6 étapes
  3. Téléchargez les documents complémentaires demandés (pièce d’identité, livret de famille, 2 derniers avis d’impôts sur les revenus, 12 derniers bulletins de salaire, indemnités journalières de sécurité sociale, etc.).

Vous pouvez ajouter vos justificatifs en les scannant ou en les photographiant. Pensez à suivre l’état d’avancement de votre dossier.

Cas de départ anticipé pour carrière longue

Pouvez-vous prétendre au départ anticipé pour « carrière longue » ? : il permet à celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt et qui ont validé un certain nombre de trimestres de liquider leur retraite avant 62 ans.

En cas de départ anticipé pour carrière longue, vous devrez demander votre attestation de départ anticipé 6 mois avant la date de départ à la retraite souhaitée.

Cas de départ à l’âge légal

La question à se poser : avez-vous le nombre de trimestres requis ? Dans un cas ou dans un autre, voyons comment procéder.

Sans avoir le nombre de trimestres requis

Vous décidez de liquider vos droits à la retraite mais sans voir le nombre de trimestre requis en fonction de votre année de naissance :

  • Vous subirez une décote sur votre pension de retraite de base qui est de 1,25 % par trimestre manquant ;
  • Vous subirez un abattement définitif sur votre pension de retraite complémentaire. Celui-ci est différent du malus précédemment évoqué qui ne s’appliquera pas.

En ayant le nombre de trimestres requis

Dès lors, tout est question de bonus et de malus.

Malus

Sauf cas spécifiques, tous les salariés du privé qui liquident leur retraite à taux plein à partir de l’âge légal voient leur pension de retraite complémentaire (Agirc-Arrco) déduite d’un malus de 10 % pendant 3 ans. Toutefois, si vous attendez un 1 an de plus (63 ans), vous ne subirez pas ce malus.

Bonus

  • Si vous travaillez au-delà de l’âge légal et au-delà de votre nombre de trimestres requis selon votre génération, vous bénéficierez d’une surcote sur votre retraite de base de 1,25 % par trimestre travaillé au-delà du taux plein.
  • Vous pouvez bénéficier d’un bonus pendant 1 an sur votre pension de retraite complémentaire (Agirc-Arrco) si vous travaillez 2 ans de plus.

À partir de 67 ans, la liquidation de retraite ne subira pas de décote, quel que soit le nombre de trimestres que vous avez cotisés. Vous bénéficierez d’une retraite à taux plein automatiquement.

Comment sera calculée votre indemnité de départ à la retraite ?

Vous partez volontairement ou votre employeur vous incite à prendre votre retraite ? Vous bénéficierez d’une indemnité de départ.

L’indemnité de départ à la retraite se calcule sur le salaire de référence ainsi que sur votre ancienneté dans l’entreprise.

Il s’agit du minimum légal. Le montant de l’indemnité peut bénéficier d’une formule plus avantageuse suivant la convention collective de votre entreprise.

Travailler après l’âge légal de départ à la retraite

Il est parfois difficile d’arrêter de travailler, que ce soit psychologiquement, financièrement ou par peur de l’ennui. Heureusement, il existe des dispositifs qui peuvent vous permettre de cumuler retraite et emploi.

La retraite progressive pour augmenter ses droits

La retraite progressive permet à un salarié de percevoir une partie de ses pensions de retraite tout en exerçant une ou plusieurs activités à temps partiel. Le salarié doit avoir au moins 60 ans. La durée globale de travail à temps partiel doit représenter entre 40 % et 80 % de la durée de travail à temps complet.

De plus, avec la retraite progressive, vous continuez d’améliorer le montant de votre pension de retraite de base et complémentaire.

Le cumul emploi-retraite pour améliorer ses revenus

Une fois à la retraite, vous souhaitez reprendre une activité professionnelle, soit pour améliorer vos revenus, soit pour continuer à avoir une activité professionnelle. Selon votre situation, le cumul de votre revenu d’activité et du montant de votre retraite est intégral ou plafonné. C’est le cumul emploi-retraite.

L’accompagnement par notre conseiller expert retraite

Vous envisagez de faire un point sur vos droits retraite, vous assurez que tous vos droits ont bien été reportés sur votre RIS (Relevé Individuel de Situation). Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour anticiper, appréhender, comprendre le montant de votre future pension de retraite grâce à notre cabinet d’experts Perspectives Retraite. Contactez-nous pour réaliser votre bilan retraite, vos démarches de pension de réversion, votre liquidation de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser
Être au chômage à 50 ans ou plus : quel impact sur votre retraite et comment faire pour optimiser ses droits ?

Chômage à 50 ans : qu’en est-il de vos droits retraite ?

Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans sont les plus concernés par le chômage de longue durée, du fait de la réticence des entreprises à embaucher un salarié expérimenté. Face à cela, certaines règles de l’assurance chômage ont été aménagées pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.

LIRE LA SUITE
Préparer sa retraite

Pourquoi faire appel à Perspectives Retraite ?

Lorsque vous faites appel à Perspectives Retraite, vous bénéficiez :

  • D’un interlocuteur unique, spécialiste et expert en retraite ;
  • D’une assistance sur toutes vos questions autour de la retraite et des réformes ;
  • D’un accompagnement clé-en-main et de prestations sur mesure selon votre besoin.
Selon votre situation personnelle,
Perspectives Retraite vous permettra de mieux préparer votre retraite !
Pour aller plus loin
1 retraite sur 7 erronée d'après le dernier rapport de la Cour des comptes (2021) : qu'en est-il de votre dossier et comment vous assurer que vous bénéficierez de tous vos droits à le retraite, sans erreur ?

Une retraite sur 7 erronée en 2021 : qu’en est-il de votre pension ?

Dans son rapport sur l’exercice 2021 de la branche vieillesse de la Sécurité sociale, la Cour des comptes épingle une nouvelle fois les dysfonctionnements récurrents touchant les calculs effectués au moment de la liquidation des retraites de base. Une retraite sur 7 serait erronée !
Alors, comment s’assurer que ça ne soit pas le cas pour son dossier retraite ?

LIRE LA SUITE

Partager
cet article

Perspectives Retraite votre partenaire pour la gestion de votre retraite
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller