Le blog retraite qu'il vous faut pour tout comprendre sur vos droits et votre pension retraite : c'est avec Perspectives Retraite !

Partager
cet article

Article

Allocation de solidarité aux personnes âgées : pouvez-vous y prétendre ?

MAJ : 03/01/2022

Auteur : Leïla Bikiny
RESPONSABLE RETRAITE - ASSOCIÉE
Temps de lecture : 4 min
Pouvez-vous toucher l'ASPA (l'allocation de solidarité aux personnes âgée) ? Le point avec Perspectives Retraite

L’ASPA est une prestation mensuelle accordée aux retraités ayant de faibles ressources, elle remplace le minimum vieillesse.

Attention, il s’agit d’une avance sur patrimoine qui doit être remboursée par les héritiers.

Table des matières

Qui peut prétendre à l’ASPA ?

Les personnes pouvant prétendre à l’ASPA doivent respecter les critères cumulatifs suivants :

  • avoir plus de 65 ans, sauf cas particuliers (anciens combattants, personne invalide ou handicapée)
  • résider en France
  • ne pas avoir de ressources annuelles supérieures à 11 001,45 € pour une personne seule, 17 079,77 € pour un couple (*)
  • avoir demandé, de même que le conjoint, concubin ou partenaire pacsé, toutes les retraites personnelles et de réversion auprès de tous les régimes français, étrangers et des organisations internationales

Le montant dépend des ressources du foyer fiscal (revenus et patrimoine).

(*) Plafonds de ressources 2022

L’ASPA est versée par la Carsat ou la MSA si on dépend du régime agricole.

L’ASPA doit être demandée auprès de de la caisse d’assurance vieillesse qui verse une retraite le cas échéant. Dans les autres cas, le formulaire peut être retiré dans la mairie du lieu de résidence.

L’ASPA est versée au plus tôt à partir du 1er jour du mois suivant la date de réception de la demande.

Quel est le montant maximum de l’ASPA ?

Le montant maximum de l’ASPA 2022/mois pour une personne seule : 916,78€

Le montant de l’ASPA qui est accordé au couple est égal à la différence entre 17 079,77 € et les ressources du couple.

Exemple : si les ressources du couple sont de 13 000 € par an, le montant de l’Aspa est déterminé ainsi : 17 079,77 € – 13 000 € = 4 079,77 € par an, soit 339,98€ par mois.

Peut-on cumuler l’ASPA avec d’autres revenus ?

Cumuler la retraite, l’Aspa et le revenu d’une activité professionnelle, c’est possible. Un abattement est appliqué sur le revenu d’activité. La part de revenu qui dépasse cet abattement réduit le montant de l’Aspa qui est versé.

Vous ne rentrez pas dans les critères de l’ASPA ?

Vous pouvez peut-être prétendre au minimum contributif pour les affiliés du régime général ou au minimum garanti pour les fonctionnaires.

Le saviez-vous ?

L’ASPA est une avance, elle est donc récupérable sur la succession :

Les sommes versées pour l’Aspa sont récupérées après le décès du bénéficiaire, uniquement si l’actif net de la succession (c’est-à-dire le montant du patrimoine moins les dettes) est au moins égal à :

  • En métropole, 39 000 € (pour 2021)

Si l’actif net de la succession est inférieur à ce montant, il n’y a pas recouvrement.

Vous envisagez de faire valoir vos droits à la retraite ? Vous avez eu de faibles revenus pendant votre activité professionnelle, peut-être des périodes de chômage ? Vous pouvez peut-être prétendre à l’ASPA. Contactez Perspectives Retraite pour vos démarches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser
Micro-entrepreneur et retraite : quels sont les droits retraite pour les micro-entreprises ?

Micro-entrepreneurs, quels sont vos droits à la retraite ?

Les droits à la retraite du micro-entrepreneur, soumis au régime micro-social, dépendent du montant des cotisations sociales versées. Sans chiffre d’affaires déclaré, donc sans cotisation, aucun droit à une pension retraite ne peut être ouvert. 
Que faut-il savoir sur les droits à la retraite d’une micro-entreprise ? Le guide Perspectives Retraite.

LIRE LA SUITE
Quel est le coût d'un départ à la retraite d'un salarié ?

Quel est le coût d’un départ à la retraite d’un salarié ?

Comme évoqué lors d’un précédent article « quelles sont les démarches à respecter lorsqu’un salarié a atteint l’âge de départ à la retraite ? », vous ne pouvez pas mettre un salarié à la retraite avant l’âge de 70 ans. Par contre, il peut accepter sa mise à la retraite ou demander lui-même son départ volontaire à la retraite, mais attention les modes de calcul de l’indemnité de départ sont différents et les incidences fiscales et sociales ne sont pas les mêmes pour le salarié et l’employeur.

LIRE LA SUITE
Préparer sa retraite

Pourquoi faire appel à Perspectives Retraite ?

Lorsque vous faites appel à Perspectives Retraite, vous bénéficiez :

  • D’un interlocuteur unique, spécialiste et expert en retraite ;
  • D’une assistance sur toutes vos questions autour de la retraite et des réformes ;
  • D’un accompagnement clé-en-main et de prestations sur mesure selon votre besoin.
Selon votre situation personnelle,
Perspectives Retraite vous permettra de mieux préparer votre retraite !
Pour aller plus loin

Partager
cet article

Perspectives Retraite votre partenaire pour la gestion de votre retraite
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller