Le blog retraite qu'il vous faut pour tout comprendre sur vos droits et votre pension retraite : c'est avec Perspectives Retraite !

Partager
cet article

Article

Chômage à 50 ans : qu’en est-il de vos droits retraite ?

Auteur : Leïla Bikiny
Responsable Retraite - Co-gérante
Temps de lecture : 7 min
Être au chômage à 50 ans ou plus : quel impact sur votre retraite et comment faire pour optimiser ses droits ?

Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans sont les plus concernés par le chômage de longue durée, du fait de la réticence des entreprises à embaucher un salarié expérimenté. Face à cela, certaines règles de l’assurance chômage ont été aménagées pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.

Perspectives Retraite vous explique les conditions pour percevoir vos indemnités d’Aide de Retour à l’Emploi jusqu’à votre départ en retraite.

Table des matières

Quels sont vos droits retraite pendant une période de chômage ?

Chaque période de 50 jours de chômage indemnisé compte pour un trimestre. Ces mêmes périodes de chômage indemnisé permettent également d’accumuler des points au niveau de l’AGIRC-ARRCO.

Mais attention : les allocations perçues ne sont pas retenues dans le calcul de la pension de retraite de base, qui tient compte du salaire annuel moyen des 25 meilleures années.

  • Si à la fin de la période d’indemnisation, vous avez moins de 55 ans et que vous n’avez pas retrouvé d’emploi, vous pouvez bénéficier d’un année supplémentaire validée gratuitement.
  • Si vous avez plus de 55 ans, ce sont 5 années qui peuvent être validées gratuitement.

Vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Justifier d’une durée de cotisations d’au moins 20 ans ;
  • Ne pas reprendre une activité dans l’année ou les 5 ans suivant la fin des droits

Attention : par contre ces années ne donnent pas de points sur la complémentaire AGIRC-ARRCO

Quelle durée d’indemnisation pour les seniors ?

La durée maximale d’indemnisation est calculée en fonction de l’âge à la fin du dernier contrat de travail :

  • De 50 à 52 ans, la durée d’indemnisation maximale est de 24 mois ;
  • De 53 à 54 ans, la durée d’indemnisation maximale est de 30 mois ;
  • À partir de 55 ans, la durée d’indemnisation maximale est de 36 mois ;

Depuis le 1ᵉʳ novembre 2019, les salariés qui avaient un salaire brut de plus de 4 500 € par mois voient leur indemnité chômage réduite de 30 % après 6 mois d’indemnisation.

Bon à savoir : cette mesure ne touche pas les salariés de plus de 57 ans.

Vous avez 62 ans, allez-vous être mis à la retraite par Pôle Emploi ?

Si vous êtes toujours indemnisé et que vous avez acquis le nombre de trimestres nécessaires pour percevoir votre retraite à taux plein, Pôle Emploi cessera de vous indemniser au titre de l’Aide au Retour à l’Emploi et vous devrez déposer votre demande de liquidation retraite.

Bon à savoir : 2 mois avant la fin du versement des allocations chômage, Pôle Emploi vous adressera un questionnaire pour vérifier si ces conditions sont remplies.

Que se passe-t-il si à 62 ans, vous ne disposez pas de votre retraite à taux plein ?

Si vous avez perdu votre emploi à 59 ans, et qu’à 62 ans vous avez épuisé vos droits au chômage (donc après 36 mois d’indemnisation), vous pouvez bénéficier du maintien du droit aux allocations jusqu’à ce que vous puissiez faire valoir vos droits à une retraite à taux plein (67 ans maximum pour les personnes nées après 1955).

Attention, ce maintien est possible sous conditions :

  • Être âgé d’au moins 62 ans ;
  • Être en cours d’indemnisation depuis au moins un an ;
  • Avoir validé au moins 100 trimestres pour sa retraite ;
  • Avoir cotisé pendant au minimum 12 ans à l’assurance chômage ;
  • Justifier d’une période d’emploi d’une année continue ou 2 années discontinues durant les 5 dernières années de travail.

Droits épuisés et impossibilité de bénéficier du taux plein

Vous avez moins de 62 ans, vous avez épuisé vos droits à indemnisation et vous ne pouvez pas faire valoir votre retraite à taux plein ?

Vous risquez de faire face à une période de chômage non indemnisée.

Dans ce cas, il faudra reprendre une activité même réduite, pour cumuler allocations et salaire, et ainsi retarder la fin de ses droits et en acquérir d’autres grâce au dispositif des droits rechargeables. Le seuil minimum de rechargement des droits, en cas de reprise d’une activité pendant une période de chômage, est de 6 mois, au lieu d’un mois auparavant.

Si vous avez travaillé au moins 5 ans au cours des 10 dernières années, vous pourrez percevoir l’allocation de solidarité spécifique (ASS), ou le revenu de solidarité active (RSA).

Devez-vous rechercher un emploi ?

Il n’existe plus de dispense de recherche d’emploi pour les seniors, vous avez donc l’obligation de rechercher un emploi et vous encourez des sanctions si tel n’est pas le cas.

Percevoir l’ARE jusqu’à votre retraite à taux plein, avantageux ?

Bien évidemment ce dispositif très social est avantageux. En effet, si vous perdez votre emploi à 59 ans et que vous ne pouvez pas percevoir votre retraite à taux plein à 62 ans, vous pourrez continuer à être indemnisé jusqu’à l’âge où vous aurez acquis le nombre de trimestres nécessaires pour percevoir votre retraite à taux plein ou jusqu’à 67 ans.

Soit une période d’indemnisation qui peut atteindre huit ans, au cours de laquelle vous n’aurez aucune interruption de revenus.

Bien évidemment, avant toute prise de décision, vous devez vérifier votre carrière, puis faire le comparatif entre le montant de l’ARE et le montant de votre pension de retraite.

Pour vous aider dans votre prise de décision, Perspectives Retraite est là. Nous vous accompagnons et vous conseillons pour optimiser votre retraite. Sérénité, amélioration de votre pension et coût d’accompagnement réduit : Les points forts du choix de Perspectives Retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser
Préparer sa retraite

Pourquoi faire appel à Perspectives Retraite ?

Lorsque vous faites appel à Perspectives Retraite, vous bénéficiez :

  • D’un interlocuteur unique, spécialiste et expert en retraite ;
  • D’une assistance sur toutes vos questions autour de la retraite et des réformes ;
  • D’un accompagnement clé-en-main et de prestations sur mesure selon votre besoin.
Selon votre situation personnelle,
Perspectives Retraite vous permettra de mieux préparer votre retraite !
Pour aller plus loin
1 retraite sur 7 erronée d'après le dernier rapport de la Cour des comptes (2021) : qu'en est-il de votre dossier et comment vous assurer que vous bénéficierez de tous vos droits à le retraite, sans erreur ?

Une retraite sur 7 erronée en 2021 : qu’en est-il de votre pension ?

Dans son rapport sur l’exercice 2021 de la branche vieillesse de la Sécurité sociale, la Cour des comptes épingle une nouvelle fois les dysfonctionnements récurrents touchant les calculs effectués au moment de la liquidation des retraites de base. Une retraite sur 7 serait erronée !
Alors, comment s’assurer que ça ne soit pas le cas pour son dossier retraite ?

LIRE LA SUITE

Partager
cet article

Perspectives Retraite votre partenaire pour la gestion de votre retraite
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller