Le blog retraite qu'il vous faut pour tout comprendre sur vos droits et votre pension retraite : c'est avec Perspectives Retraite !
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partager
cet article

Article

Comment obtenir une surcote et une majoration de sa retraite ?

MAJ : 04/01/2024

Auteur : Leïla Bikiny
RESPONSABLE RETRAITE - ASSOCIÉE
Temps de lecture : 6 min
Surcote et majoration de votre retraite en 2021, comment ça marche ?

Dans certaines situations, le montant de votre pension de retraite peut être augmenté. C’est le cas si vous continuez à travailler au-delà de 62 ans ou si vous avez eu au moins 3 enfants. Votre retraite peut aussi être majorée si vous êtes invalide et si vous avez besoin de l’aide d’une autre personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie. C’est aussi le cas si vous bénéficiez d’une retraite anticipée pour handicap.

Table des matières

Quelles sont les conditions pour obtenir une surcote si vous continuez à travailler au-delà de l’âge légal de la retraite ?

Vous préparez votre retraite que vous soyez affilié au régime général ou indépendant, et vous vous demandez quel serait le bénéfice si vous continuez de travailler au-delà de l’âge légal de départ à la retraite, réunissez-vous les 2 conditions suivantes :

  • Vous remplissez la condition de durée d’assurance pour bénéficier d’une retraite à taux plein.
  • Vous ne devez pas encore avoir demandé votre retraite au régime général.

Seuls les trimestres cotisés par le salarié au-delà de l’âge légal et de la durée d’assurance exigée pour bénéficier d’une retraite à taux plein sont pris en compte.

Votre pension sera majorée de 1,25 % par trimestre pris en compte.

A savoir : la surcote est calculée avant la majoration de 10 % pour enfants.

Vous avez 3 enfants ou plus, quelle sera votre majoration ?

Les enfants pris en compte sont ceux que vous avez eu et les enfants à votre charge ou à la charge de votre époux(se) que vous avez élevés pendant au moins 9 ans avant qu’ils aient 16 ans.

A noter : si vous avez eu un enfant mort-né, il est également pris en compte.

La majoration est égale à 10 % du montant de la pension.

Si vous bénéficiez d’une surcote, la majoration de 10 % est calculée sur le montant de votre pension majorée de la surcote.

Vous percevez une pension personnelle d’invalidité, pouvez-vous bénéficiez d’une majoration pour aide constante d’une tierce personne ?

Vous devez être dans l’incapacité d’accomplir les actes ordinaires de la vie courante : se lever, se nourrir et se laver.

  • Vous êtes invalide et obligé de recourir à l’aide d’une autre personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie
  • Vous êtes titulaire d’une retraite d’inaptitude au travail.

La retraite d’inaptitude au travail peut vous avoir été attribuée suite à une pension d’invalidité.

L’aide d’une autre personne est une condition qui doit être remplie à la date d’attribution de votre pension de retraite et au plus tard avant l’âge d’obtention automatique d’une pension de retraite à taux plein.

Quelle majoration pour aide constante d’une tierce personne ?

Le montant de la majoration est fixé à 40 % du montant de votre pension de retraite, mais le montant minimum est de 14 530,80 € par an, soit 1 210,90 € par mois (en 2024)

Attention, la majoration est suspendue en cas d’hospitalisation (sauf si c’est en maison de retraite ou en cure médicale). La majoration n’est pas réversible, elle prend fin au décès du bénéficiaire.

Elle n’est pas imposable et son montant est revalorisé chaque année.

Vous êtes en situation de handicap, avez-vous le droit à une majoration ?

Le montant de votre pension de retraite est majoré si vous remplissez les conditions ouvrant droit au départ à la retraite anticipée pour handicap à savoir si vous êtes atteint d’une incapacité permanente d’au moins 50 % reconnue par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Vous devez justifier, depuis la reconnaissance de votre handicap, d’une durée d’assurance retraite totale dont une part minimale a donné lieu à cotisations à votre charge. Ces conditions d’assurance retraite minimales à respecter varient en fonction de votre année de naissance et de l’âge à partir duquel vous souhaitez partir en retraite anticipée.

A savoir :

  • Votre pension est majorée même si vous ne faites pas valoir vos droits à retraite anticipée.
  • La majoration n’est pas attribuée si vous justifiez de la durée d’assurance exigée pour obtenir une retraite à taux plein.

Quel montant pour une situation de handicap ?

Le montant de la majoration dépend de la durée cotisée pendant laquelle vous étiez handicapé et de votre durée d’assurance au régime général de la sécurité sociale.

Le montant de la majoration est calculé d’après la formule suivante :

(Durée d’assurance cotisée au régime général en étant handicapé / durée totale d’assurance au régime général en étant ou non handicapé) x ⅓

La majoration de la pension ne peut pas permettre de percevoir une pension plus élevée que le montant qu’il aurait perçu s’il avait justifié de la durée d’assurance nécessaire pour percevoir une pension à taux plein.

Si le montant de la pension majorée est inférieur au montant du minimum contributif, c’est le minimum contributif qui est versé.

Maîtriser sa retraite avec Perspectives Retraite

Vous envisagez de faire un point sur vos droits retraite, vous souhaitez savoir si vos droits ont bien été respectés. Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour anticiper, appréhender, comprendre le montant de votre future pension de retraite grâce à notre cabinet d’experts Perspectives Retraite. Contactez-nous pour réaliser votre bilan retraite, vos démarches, votre liquidation de retraite, de plus nous sommes partenaires d’un courtier en assurances pour optimiser votre retraite.

6 réponses

  1. Bonjour, je m’appelle Colette, j’ai 72 ans et je souhaitais vous remercier pour la qualité de cet article. C’est mon petit fils de 17 ans qui me l’a envoyé et je lui en suis reconnaissante. Bonne journée à vous !

  2. Bonjour,
    Ma Psychiatre veut me mettre en invalidité de catégorie 2
    J ai 57 j ai déjà 175 trimestres mais je n’ai pas l âge pour prendre ma retraite.
    Je bénéficie d’un départ à la retraite à 61 ans pour carrière longue
    Quand j aurais l âge pour partir à la retraite j aurais acquis 190 trimestres.
    Ma question : vais je pouvoir bénéficier de cette surcote?
    Merci pour votre retour.

    1. Bonjour Madame,
      Pour répondre à votre question sur la surcote, elle n’est appliquée que lorsque vous continuez à travailler au-delà de l’âge légal de départ en retraite, donc même si vous êtes bien au-delà du nombre de trimestres requis cela ne vous rapporte rien, malheureusement.
      Etes-vous sûre que vous ne pouvez pas partir avant 61 ans ? il y a 4 paliers pour un départ anticipé 16, 18, 20 et 21 ans.
      Si je me réfère à 175 trimestres / 4 = 43,75 ans de cotisations, vous auriez donc commencé à travailler vers 14 ans, mais peut-être qu’il y a des trimestres assimilés et non cotisés…
      N’hésitez pas à remplir le formulaire de contact ou prendre RDV dans l’agenda de notre expert retraite.
      L’équipe Perspectives Retraite

  3. Bonjour,
    J’ai 41 ans donc né en 1983. J’ai toujours été reconnu handicapé a +80% depuis ma naissance. D’apres mon compte retraite j’ai déjà cotisé 78 trimestres. D’apres la nouvelle loi je pourrai partir a 55 ans puisque j’aurai cotisé 112 trimestres. Et même avec de la surcote si je me trompe pas. Mais pourquoi sur mon compte retraite il dit que mon depart légal est de 64 ans? Prend-t il en compte les situations de handicap? A 55 ans j’aurai cotisé 136 trimestres donc (112-136)/3, j’aurai une surcote de 27%?
    Merci pour votre aide

    1. Bonjour Florent,
      Tout d’abord, un premier point d’attention, s’assurer que les 78 trimestres en votre possession sont bien des trimestres cotisés et non des trimestres validés (la différence : les trimestres cotisés proviennent des cotisations sur revenus d’activité).
      Vous pouvez prétendre à un départ anticipé à la retraite à 55 ans si vous avez validé un total de 132 trimestres cotisés en situation de handicap.
      En cas de départ anticipé pour handicap, la pension est toujours calculée à taux plein, quel que soit le régime, mais elle est calculée au prorata de la durée effectivement validée.
      La majoration est calculée en fonction de la proportion de trimestres cotisés dans un régime donné en tant que handicapé au regard du total de ses trimestres validés.
      Formule de calcul (Durée d’assurance cotisée au régime général en étant handicapé/durée totale d’assurance au régime général en étant non handicapé)/3
      Les caisses de retraite ne sont pas forcément au courant de votre situation, il faut les prévenir.
      Vous pouvez vous rapprocher de l’Assurance Retraite au 3960 ou aller sur le site info-retraite.fr
      Espérant avoir répondu à votre interrogation.
      Sincères salutations.
      L’équipe Perspectives Retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser
Préparer sa retraite

Pourquoi faire appel à Perspectives Retraite ?

Lorsque vous faites appel à Perspectives Retraite, vous bénéficiez :

  • D’un interlocuteur unique, spécialiste et expert en retraite ;
  • D’une assistance sur toutes vos questions autour de la retraite et des réformes ;
  • D’un accompagnement clé-en-main et de prestations sur mesure selon votre besoin.
Selon votre situation personnelle,
Perspectives Retraite vous permettra de mieux préparer votre retraite !
Pour aller plus loin
Rechercher une information pour votre retraite :
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partager
cet article

Perspectives Retraite votre partenaire pour la gestion de votre retraite
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller