Le blog retraite qu'il vous faut pour tout comprendre sur vos droits et votre pension retraite : c'est avec Perspectives Retraite !

Partager
cet article

Article

Travail à l’étranger : quels sont vos droits retraite ?

Auteur : Leïla Bikiny
RESPONSABLE RETRAITE - ASSOCIÉE
Temps de lecture : 5 min
Travail à l'étranger et retraite : quels sont les droits et quelles démarches ? Le point Perspectives Retraite.

Avez-vous pensé à votre protection retraite ! Les salariés français qui s’expatrient n’ont plus l’obligation de cotiser aux régimes obligatoires de retraite en France. Vous devrez par contre régler vos cotisations vieillesse dans le pays dans lequel vous avez choisi de travailler, mais que se passera-t-il quand vous rentrerez en France ?

Table des matières

Quels seront vos droits retraite ?

Selon le pays d’accueil, le régime de retraite peut être différent :

  • le pays d’accueil vous versera-t-il une pension retraite quand vous reviendrez en France ? Si oui, quelles sont les cotisations, quel est le niveau de pension de retraite, quelles sont les conditions pour percevoir cette pension de retraite ?
  • les périodes travaillées dans ce pays d’accueil seront-elles comptabilisées dans votre durée d’assurance pour percevoir votre retraite en France ?

Vous partez travailler dans l’Union Européenne, Suisse, Liechtenstein, Islande ou Norvège

Que vous soyez salarié ou indépendant, vous percevrez une pension retraite dans chacun des pays.

– L’âge de départ à la retraite est différent dans chaque pays

– Pour la durée d’assurance requise, chaque pays totalise le nombre de trimestres cotisés

– Pour calculer les pensions dues par chacun des pays, les régimes retiennent le montant le plus favorable entre les résultats des 2 calculs suivants :

1/ la pension « nationale ». Dans chaque pays, on calcule la pension en appliquant uniquement la législation nationale, et les périodes cotisées dans ce pays.

2/ la pension « communautaire ». Dans chaque pays, on calcule la pension en tenant compte de l’intégralité des trimestres accomplis dans tous les pays de l’Union. Le montant de la pension est calculé au prorata du temps cotisé dans le pays.

On prend le montant le plus élevé pour chaque pays. Chaque pays versera directement sa part de pension. Découvrez-en plus sur les droits à la retraite en travaillant en Europe.

Vous partez travailler dans un pays ayant signé un accord de sécurité sociale avec la France ?

La liste des pays concernés

Les règles de calcul de la retraite varient suivant les Etats et les conventions. Chaque Etat verse la part de retraite qui lui incombe, après avoir procédé au calcul prévu dans l’accord/convention.

Il existe 3 types d’accords :

  • Calcul séparé des retraites,
  • Option entre le calcul par totalisation-proratisation et le calcul séparé des retraites
  • Comparaison entre les deux modes de calcul précédents (le montant le plus élevé est versé).

Vous partez travailler dans un pays qui n’a signé aucune convention bilatérale avec la France ?

Votre pension de retraite sera alors calculée que sur les trimestres cotisés en France.

Existe-t-il un moyen d’optimiser votre retraite ?

Oui, il s’agit de cotiser à l’Assurance Volontaire Vieillesse (AVV) qui permet la prise en compte des périodes d’expatriation dans le calcul de la pension française. En cas de coordination, elle améliore le montant de la pension française. De façon générale, en l’absence de régime local ou en cas de carence de celui-ci, elle permet de faire valider auprès du régime français les périodes d’expatriation.

Cette assurance volontaire est ouverte aux travailleurs – salariés ou non salariés – expatriés, ainsi qu’aux parents chargés de famille.

Les salariés peuvent cotiser :

  • à la Caisse des Français de l’étranger (CFE) pour la retraite de base,

et à 2 organismes pour la retraite complémentaire :

  • la Caisse de retraite des expatriés (CRE) pour tous les salariés ;
  • l’Institution de retraite des cadres expatriés (Ircafex) pour les cadres.

Ils continuent ainsi à valider des trimestres et à accumuler des droits à la retraite en France.

A savoir : vous cotiserez toujours dans le pays dans lequel vous travaillez, l’AVV est facultative.

Les travailleurs indépendants expatriés peuvent-ils cotiser auprès de leur caisse de retraite ?

Oui, auprès :

  • de la Sécurité sociale des indépendants (SSI),
  • de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAPVL),
  • de la Caisse nationale des barreaux française (CNBF),
  • de la Mutualité sociale agricole (MSA).

Pourquoi faire vérifier vos droits retraite par un expert retraite Perspectives Retraite ?

Vous avez travaillé dans un ou plusieurs pays, vous souhaitez travailler à l’étranger, bilan retraite, liquidation retraite… L’accompagnement de Perspectives Retraite.

Vous envisagez de faire un point sur vos droits retraite, vous souhaitez optimiser le montant de votre retraite en cotisant à l’Assurance Volontaire Vieillesse. Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour vos démarches, anticiper, appréhender, comprendre le montant de votre future pension de retraite grâce à notre cabinet d’experts Perspectives Retraite. Contactez-nous pour réaliser votre bilan retraite, vos démarches, votre liquidation de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser
Préparer sa retraite

Pourquoi faire appel à Perspectives Retraite ?

Lorsque vous faites appel à Perspectives Retraite, vous bénéficiez :

  • D’un interlocuteur unique, spécialiste et expert en retraite ;
  • D’une assistance sur toutes vos questions autour de la retraite et des réformes ;
  • D’un accompagnement clé-en-main et de prestations sur mesure selon votre besoin.
Selon votre situation personnelle,
Perspectives Retraite vous permettra de mieux préparer votre retraite !
Pour aller plus loin
1 retraite sur 7 erronée d'après le dernier rapport de la Cour des comptes (2021) : qu'en est-il de votre dossier et comment vous assurer que vous bénéficierez de tous vos droits à le retraite, sans erreur ?

Une retraite sur 7 erronée en 2021 : qu’en est-il de votre pension ?

Dans son rapport sur l’exercice 2021 de la branche vieillesse de la Sécurité sociale, la Cour des comptes épingle une nouvelle fois les dysfonctionnements récurrents touchant les calculs effectués au moment de la liquidation des retraites de base. Une retraite sur 7 serait erronée !
Alors, comment s’assurer que ça ne soit pas le cas pour son dossier retraite ?

LIRE LA SUITE

Partager
cet article

Perspectives Retraite votre partenaire pour la gestion de votre retraite
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller