Le blog retraite qu'il vous faut pour tout comprendre sur vos droits et votre pension retraite : c'est avec Perspectives Retraite !

Partager
cet article

Article

Qu’est-ce que la pension de réversion ?

Auteur : Leïla Bikiny
RESPONSABLE RETRAITE - ASSOCIÉE
Temps de lecture : 5 min
Qu'est-ce que la pension de réversion et comment fonctionne-t-elle dans le secteur privé ?

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l’assuré décédé (salarié ou fonctionnaire). Elle est versée, si certaines conditions sont remplies, à l’époux (et/ou ex-époux) survivant, et aux orphelins (si le défunt était fonctionnaire). Une pension d’invalidité de veuf(ve) peut être versée sous conditions d’âge et d’invalidité.

Table des matières

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la pension de réversion ?

Attention le versement de la pension ne réversion n’est pas automatique, il faut en faire la demande moins d’un an après la date du décès pour en bénéficier sans perte, si la demande est effectuée après un an, le versement débutera à la date de la demande.

  • Un lien de mariage. Pour bénéficier de la pension de réversion, le conjoint(e) survivant(e) doit justifier être le(la) conjoint(e) ou l’ex-conjoint(e) de l’assuré(e) décédé(e), donc il doit y avoir un lien de mariage, quelle que soit sa situation matrimoniale (divorcé, remarié) et la durée du mariage. Il peut y avoir une proratisation de la pension de réversion en cas de multiples unions. Les personnes pacsées ou en concubinage ne peuvent pas bénéficier d’une pension de réversion ;
  • Le (la) conjoint(e) survivant(e) doit être âgée d’au moins 55 ans ;
  • La pension est versée si les ressources personnelles ou celles du ménage ne dépassent pas :
    • 21 320€ annuels pour une personne seule
    • 34 112€ annuels pour un couple

Les ressources prises en compte pour le calcul de la pension de réversion :

  • revenus professionnels du (de la) conjoint(e) survivant(e), si le (la) conjoint(e) est âgé(e) de 55 ans ou plus, ces revenus font l’objet d’un abattement de 30 % ;
  • allocations chômage, indemnités journalières maladie ou accidents du travail ;
  • retraites personnelles de base et complémentaires ainsi que pensions d’invalidité ;
  • revenus des biens personnels mobiliers ou immobiliers (estimés à 3 % de la valeur des biens) ;
  • biens donnés aux descendants de moins de 10 ans avant le décès du conjoint (3 % ou 1,5 % de leur valeur selon l’ancienneté de la donation) ;
  • ressources de l’actuel conjoint ou concubin

Quel est le montant de la pension de réversion ?

Elle correspond à 54 % de la pension de retraite que l’assuré(e) décédé(e) aurait perçue (hors majorations).

Le montant minimum est de 291,03€ mensuels (en 2021)

Le montant maximum est de 925,56€ mensuels (en 2021)

Sous certaines conditions, la pension de réversion peut être complétée par :

  • l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • l’Allocation supplémentaire invalidité (ASI)
  • une majoration de pension de réversion pour charge d’enfant et d’une bonification pour enfant (10 % du montant de la pension de réversion)
  • une majoration de pension de réversion

Qu’en est-il pour les régimes complémentaires ?

La pension de réversion du régime complémentaire correspond à 60 % des droits que percevait le (la) conjoint(e) décédé(e) ou qu’il aurait pu percevoir.

L’accompagnement par notre conseiller expert retraite

Vous envisagez de faire un point sur vos droits retraite, vous assurez que tous vos droits ont bien été reportés sur votre RIS (Relevé Individuel de Situation). Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour anticiper, appréhender, comprendre le montant de votre future pension de retraite grâce à notre cabinet d’experts Perspectives Retraite. Contactez-nous pour réaliser votre bilan retraite, vos démarches de pension de réversion, votre liquidation de retraite, de plus nous sommes partenaires d’un courtier en assurances pour optimiser votre retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser
Être au chômage à 50 ans ou plus : quel impact sur votre retraite et comment faire pour optimiser ses droits ?

Chômage à 50 ans : qu’en est-il de vos droits retraite ?

Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans sont les plus concernés par le chômage de longue durée, du fait de la réticence des entreprises à embaucher un salarié expérimenté. Face à cela, certaines règles de l’assurance chômage ont été aménagées pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.

LIRE LA SUITE
Préparer sa retraite

Pourquoi faire appel à Perspectives Retraite ?

Lorsque vous faites appel à Perspectives Retraite, vous bénéficiez :

  • D’un interlocuteur unique, spécialiste et expert en retraite ;
  • D’une assistance sur toutes vos questions autour de la retraite et des réformes ;
  • D’un accompagnement clé-en-main et de prestations sur mesure selon votre besoin.
Selon votre situation personnelle,
Perspectives Retraite vous permettra de mieux préparer votre retraite !
Pour aller plus loin
1 retraite sur 7 erronée d'après le dernier rapport de la Cour des comptes (2021) : qu'en est-il de votre dossier et comment vous assurer que vous bénéficierez de tous vos droits à le retraite, sans erreur ?

Une retraite sur 7 erronée en 2021 : qu’en est-il de votre pension ?

Dans son rapport sur l’exercice 2021 de la branche vieillesse de la Sécurité sociale, la Cour des comptes épingle une nouvelle fois les dysfonctionnements récurrents touchant les calculs effectués au moment de la liquidation des retraites de base. Une retraite sur 7 serait erronée !
Alors, comment s’assurer que ça ne soit pas le cas pour son dossier retraite ?

LIRE LA SUITE

Partager
cet article

Perspectives Retraite votre partenaire pour la gestion de votre retraite
Merci pour votre confiance !

Votre demande a été prise en compte. Vous serez contacté(e) d’ici 48H par votre conseiller